A défaut de rallye de La Rochelle, annulé à la dernière minute par la préfecture, voilà notre petite aventure de quelques jours à travers le sud de la France.

Difficile parfois de s'échapper de l'entreprise pour vaquer à nos occupations diverses et variées...

Mais parfois des déclics se produisent, et marier le boulot, le rallye et les "vacances" est devenu une spécialité familliale.

Nous sommes partis comme prévu, samedi matin, pour traverser La France en direction d'Aix Les Bains ou nous avions réservé notre Hôtel.

Premier objectif, porter la Compact lundi matin chez LMD pour 3 jours de boulot de réfection de la ligne d'échappement complète.

Avec notre petit dernier, il fallait prévoir de scinder le parcours en plusieurs étapes et nous avons visé la moitié du trajet pensant voir les volcans d'Auvergne.

20181103_17483120181103_191547

Nous avons couché dans un très beau chalet, original, après 313 km et 3 h 51 de route.

logo Volca'lodge https://volcalodges.com.

Le dimanche matin, bien conseillés par le propriétaire, nous changeons de plan pour visiter l'Aventure Michelin à Clermont Ferrand : 26 km, et 34 mn, plutôt que de tenter Vulcania.

20181104_11135420181104_11231320181104_13052620181104_133021

Attention : prévoir la visite le matin ou début d'après midi car la restauration n'est pas possible sur place et la demi journée est nécessaire pour ceux qui veulent vraiment tout voir et tout lire de l'histoire de M. Bibendum, ce sacré bonhomme !

Après cette visite, petit grignotage improvisé et départ vers Aix et notre hôtel qu'il fallait absolument avec parking fermé pour "protéger" la Compact.

Et oui ! Pour ceux qui suivent, nous ne sommes pas complètement en vacances, et tout le trajet s'est fait avec une remorque "aux fesses"...

Arrivés en fin de journée, après 2 h 48 mn de route pour parcourir les 278 km et juste à temps pour souper.

Adelphia 1

Hôtel vraiment agréable avec une vue sur le lac du Bourget et la Marina d'Aix.

Bon ! La photo de l'hôtel récupérée sur internet est jolie, mais nous sommes arrivés de nuit et ce n'est que le lendemain que nous apprécierons le paysage.

Un bon repas, un petit tour par le SPA... et une bonne nuit pour un réveil matinal. Rdv avec la BM, privée de tuyauterie pour le moment, à moins de 4 km, chez LMD.

LMD

Michel Léger, artisan passionné et qui connaît l'évacuation des gaz sur tous les moteurs, fait des miracles avec son Tig.

Ayant fait ses armes sur des 2 temps, il acquit une expérience importante qui va s'avérer fructueuse pour les moteurs 4 temps.

Quand Mathieu Duquenne, notre sorcier moteur, nous a parlé de cette évolution, ça nous a de suite parlé car tous ceux qui ont bricolé leur mobylette savent à quel point l'échappement pouvait transfigurer un moteur (un temps que les jeunes d'aujourd'hui et leurs fichus scooters "dé"-bridés n'ont pas connu, et quand on les voit à fond, couchés, à 51 km/h y'a de quoi rigoler, n'est-ce pas Jojo ?)

On est lundi matin et l'objectif est de récupérer la Compact jeudi matin pour descendre vers Montpellier en fin de journée.

En attendant, on profite de notre journée pour explorer les lieux et s'amuser à la piscine de l'hôtel.

Adelphia 3

Le mardi, comme prévu, je dois me lever tôt pour aller à Cluses visiter l'usine SOMFY (1 h de route facile pour 94 km sur autoroute)

20181106_11524120181106_140801

Persuadé, vu la demande tardive d'être "casé" dans un groupe, c'est agréablement surpris que FIRM a droit à sa visite individuelle (merci Jean-Christophe Fleury d'avoir jeté la première pierre et à Christophe Rerau d'avoir, avec Provelis, appuyé cette demande)

Après avoir passé les barrages, petit souvenir d'avoir travaillé pour l'armée avec les postes de garde, quel accueil !

A la hauteur des produits SOMFY et des 3 sites visités : la classe. (Merci Eric Barralon et sa collègue)

Retour sur Aix dans l'après midi retrouver la petite famille

20181107_102230

qui profite des bords du lac, malgré le temps capricieux, et petite détente à la piscine.

20181105_10190020181105_102205

Le lendemain, rebelotte et lever à l'aube pour une autre visite d'usine, celle de PROVELIS, entrée il y a 2 paires d'années dans le giron d'OUVÊO, notre fournisseur principal.

Plus petite que SOMFY, mais tout aussi intéressante avec sa taille humaine et un groupe qui paraît bien soudé aussi bien à la fabrication qu'à la logistique. L'usine de fermetures qui entretient des liens étroits avec SOMFY, produits des volets roulants d'une qualité exemplaire.

20181107_113504 220181107_113508

Merci à Sylvain Dubreuil pour la visite.

Retour sur Aix dans l'après midi retrouver ma petite famille qui profite de l'hôtel et de son cadre.

20181107_12091320181107_215315

Le lendemain, comme prévu, je pars chercher la Compact avec sa ligne d'échappement toute neuve, Michel d'un naturel bavard, est un peu en retard, mais vu le travail d'orfèvre, on ne va pas lui reprocher, alors qu'il a fait des heures pas possibles pour être dans les temps. Un grand merci à lui ! Et tous ceux qui veulent quelques cheveaux supplémentaires peuvent lui faire confiance.

20181108_10173720181104_19360720181107_161704

Départ d'Aix, avec 3 heures de retard sur le timing initial, pour 383 km et presque 4 heures de route en direction de Saint Hippolyte Du Fort avec quelques dernières photos du lac depuis la voiture.

20181108_13182520181108_131832

 Et arrivée en fin de journée pour poser la Bm chez Duquenne Moteurs...

Duquenne Moteurs 1Duquenne Moteurs 2 

http://www.duquenne-moteurs.fr

Puis recherche de notre chambre d'hôtes pour la nuit...

20181108_19153820181108_192027

 20181109_09400520181109_094021 

Sûrement un cheval de collection d'une grande valeur vu le tarif de la chambre (et c'est pas le petit déjeuner qui pourrait expliquer le prix de la nuit, comparé au 5 étoiles d'Aix avec buffet à volonté !?)

Le matin, pendant que Mathieu Duquenne peaufine les réglages sur le banc, on fait la visite du musée de la soie à Saint Hippolyte à l'abri de l'orage.

Musé de la soie20181109_114728

Un bon repas avec un cadre sympa au restaurant El Gusanillo...El Gusanillo

... puis on récupère la Compact au top avec un gain d'une quinzaine de cheveaux supplémentaires grâce à la ligne mais aussi à une petite évolution moteur concoctée par Duquenne Moteurs et comme chez LMD, la discrétion et la simplicité de la famille Duquenne prouve qu'il n'y a pas besoin de faire de flan ou de jouer du tambour pour être bon.

Départ dans l'après midi direction Bésiers pour couper le retour et 108 km et 1 h 30 de route sous la pluie ou un ciel très menaçant jusqu'à notre hôtel.

Un bon dîner et au lit.

20181109_19283820181109_192844

Après une soirée compliquée pour trouver le sommeil, Laëtitia décide de trouver de quoi défouler les enfants qui ont vu du pays mais souvent par les vitres de l'Amarok.

Dès le lendemain, nous prenons le temps de trouver un parc pour qu'il se défoulent tous les 2.

Indoorland20181110_104410

20181110_10554620181110_105616

Repas snack léger sur place et très bon accueil des propriétaires pour ce parc très bien conçu (non franchisé) et direction notre dernière étape (225 km et 2 h 17) et le château de Drudas perdu dans la campagne Toulousaine, mais qui vaut vraiment le détour.

château de Drudas20180421_220750

20181110_19182020181110_194145

20181110_19415020181110_203312

Comme la première fois ou nous y avons séjourné, l'accueil au top, le cadre magnifique et le restaurant divin, pour nous seuls à cette époque de l'année.

Une très bonne nuit dans le calme de la campagne, et un très très bon petit déjeuner, et nous pouvons rentrer direction Castillon et parcourir les derniers 189 km en 2 h 24.

Partis 9 jours, environ 2000 km pour faire le tour du sud de la France avec une remorque et une voiture de course derrière et 2 gamins dont un en bas âge, pour un périple qui mélangeait le boulot (visite de 2 usines), la course auto (nouveau moteur et nouvelle ligne d'échappement, un peu de vacances même si ce n'était pas de tout repos, celà nous à permis de couper un peu avec le stress de la gestion de la société et prendre un peu d'air (merci à Nicolas qui à assuré l'intérim avec brio).

Nous vous donnons rendez-vous pour le dernier rallye de l'année au Médoc le 8 et 9 décembre pour le "rodage" avec Romain Aligant qui n'a vraiment pas de chance cette année. 

20181103_112702