YANNICK LACOUTURE PILOTE SUR BMW EN RALLYE

03 novembre 2018

Des nouvelles de la Compact

Pour ceux qui nous suivent de près, le dernier rallye du mois de septembre s'est bien terminé même si le mercredi précédent, il fallait changer un ressort de soupape cassé, moteur en place.

En faisant la vidange d'huile après le Pays Basque, quelques paillettes suspectes nous ont poussés à chercher le mal qui commençait à ronger le bon moteur de la Compact. 

La victoire de groupe était au bout et une deuxième place au général a récompensé l'équipe et nous devons un grand merci à Mathieu Duquenne pour sa réactivité et à Titi et le garage Magne pour nous avoir changé ce ressort.

RALLYE DE BONAGUIL 2018 021

Nous pensions finir la saison avant de réviser le moteur mais cette épisode nous a poussé à faire tout ça plus rapidement que prévu.

Le lundi suivant, Patrice et Jacques mettaient le moteur par terre, et le jeudi, Yannick partait tôt le matin pour un aller-retour avec Titi en direction de Saint Hippolyte Du Fort porter le moteur chez Duquenne Moteurs pour la grosse révision.

Si la participation aux côtes du Tarn a était envisagée, le laps de temps un peu court et le projet de refaire une ligne complète accordée aux petits oignons au nouveau moteur nous a fait renoncer rapidement.

RALLYE DE BONAGUIL 2018 357

Vendredi dernier, c'est Nicolas qui se faisait son aller-retour Castillon - Saint Hippolyte dans la journée (il commence à connaître la route par coeur) et le lundi, Jacques et Patrice reposaient le moteur, la boîte et tous les périphériques...

Mercredi, mise en route avec Mathieu Duquenne à distance qui réglait la carto pour faire tourner la Compact et valider que tout allait bien.

Le jeudi Jacques, Jojo, Nicolas et Yannick peaufinaient les derniers ajustages, notamment un ventilo pour la buée en prévision du rallye de la Rochelle...

RALLYE DE BONAGUIL 2018 359

Hier vendredi, Jacques démontait la ligne complète et le soir il chargeait la Bm avec Nicolas, Laeyan et Yannick sur la remorque.

Pour ceux qui ont suivi les lignes précédentes, il reste deux problèmes pour pouvoir participer avec Romain Aligant au Rallye de La Rochelle :

Le premier il nous manque la ligne complète, le second, il nous faut refaire une carto sur le banc chez Duquenne Moteurs...

Et cest là que notre périple démarre...

20181103_112609

A suivre...

Posté par ylacouture à 18:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


02 septembre 2018

Pays Basque 2018 : Le compte rendu

18 ans de bons et loyaux services au rallye du Pays Basque à vanter ce parcours atypique et pourtant c'est peut-être un des rallyes ou nous enregistrons le plus d'abandons.

Il me semble avoir abandonné une fois avec la M3 groupe N (levier cassé dans les mains), 1 rare sortie de route avec la M3 groupe A et un abandon toujours avec la groupe A alors que la victoire était largement envisageable (moteur cassé), abandon 1 fois avec la Compact mais la faute au pilote pas en bonne condition physique et 1 de plus l'année dernière avec une gestion réglée trop riche sur la Compact nouvelle version.

Compact chez Puyodebat

 

Évidemment de très bons souvenirs aussi et comme Alain l'a bien spécifié sur le message précédent, quelques bonnes places au général et pour l'équipe de très bons souvenirs au niveau sportif, et d’excellents sur le plan personnel avec notre premier rallye ensemble avec Laëtitia en 2008. Et même si ce n'était pas une réussite au niveau résultat, le reste qui a suivi, a prouvé que le choix était le bon.

Pour revenir sur le rallye, toujours un nombre d'engagés limité (sûrement le côté excentré de la France, la date on ne sait pas, le parcours trop difficile ?), mais les courageux et habitués savent à quel point ce rallye est exigent et difficile pour les hommes (pilote et copilote surtout) et les mécaniques.

Helette 2

Un grand favori avec François Hirigoyen qui va toujours très vite sur ce terrain et la meilleure voiture du plateau mais pour autant pas si simple que ça de prendre la mesure d'une nouvelle auto qui plus est de location.

Autre favori, également local, Christophe Duigou déjà vainqueur ici et quelques outsiders dont Lionel Jacob toujours très performant et habitué des grandes épreuves du championnat de France, le retour de Yohan Dupouy avec une très belle 306 au look très réussi de kitcar, la venue de Fred Purrey qui n'a pas toujours l'occasion de se libérer à cette époque de l'année et quelques pilotes du cru toujours aussi véloces sur leurs terres.

Parti sur un rythme un peu mou (5 ème) sur la spéciale connue de Pessarou mais à l'envers, nous nous faisons atomisés par Yohan qui claque un super chrono avec le scratch de plus de 8 secondes devant Christophe pourtant devant sa porte; François 3 ème temps et Fred 4 ème et déjà l'abandon de Lionel (bloc moteur fendu).

Décidément sur un faux rythme, ce ne sera que le 7 ème temps dans Helette pourtant connu pour nous.

Helette

La deuxième boucle sera un peu meilleure mais rien de percutant et j'avoue que je n'ai jamais aimé tourner à l'envers sur une spéciale, on croit connaître mais pour autant rien n'est évident et les virages connus sont complètement différents.

François Hirigoyen a pris la mesure de son auto et enchaîne maintenant les temps scratch, Christophe Duigou se maintient dans son sillage et malheureusement Fred Purrey se fait piéger à haute vitesse dans Helette et endommage la Mitsubishi (heureusement sans gravité pour l'équipage).

Dans la 3 ème boucle, c'est Yohan Dupouy qui est contraint à l'abandon victime de sa direction assistée. Il aura prouvé que sa nouvelle auto était bien née et qu'il faudrait compter sur son coup de volant pour venir se mêler à la lutte pour le groupe et le scratch.

De nuit, première fois pour nous avec nos 2 rampes led et si d'habitude on arrive à faire des bons temps dans ces conditions, il nous faudra quand même aller au bout de la réglementation avec deux rampes supplémentaires pour compenser l’acuité visuelle descendante (qui a dit avec l'age !?).

DSC_0175

En parlant de ça, on peut noter le très bon chrono d'Eric Sauteur dans l'ES de nuit d'Oregue. Et oui ! Avec Eric, on commence à faire partie des anciens combattants et si les chronos sont parfois derrière les petits jeunes aux dents longues, ils sont toujours réguliers, et au classement final jamais ridicules. (et toc !)

En parlant de jeunes, en voici un que nous avions repéré depuis quelques temps avec toujours de bons chronos et quelque soit le terrain : Nicolas Radet, bien épaulé par l'expérimenté Cédric Nicoleau, ils sont 4 ème, juste derrière nous (10, 7 secondes nous séparent) au soir et une troisième place leur conviendrait bien.

C'est avec satisfaction que nous allons nous coucher mais j'avoue avoir regardé plusieurs fois sur mon téléphone la nouvelle (pour nous) spéciale de Cambon Macay plus adaptée aux petites autos qu'à notre Compact.

Le lendemain, tellement pressé de voir ce nouveau chrono que j'y pars directement et heureusement que mon fidèle Patrick me surveille pour me rappeler à l'ordre sur le routier et me signifier que nous commençons par Pascoenia.

Au départ du chrono, ça chambre avec les petits jeunes et moralement, il vaudra mieux être devant !

A l'arrivée, je vois la banane d'Alain et je comprends de suite que nous sommes dans le coup : Temps scratch et 2.7 s devant Nicolas et Cédric : Oufff ! c'et bon pour le moral, pour le notre en tout cas.

Pascoenia

Attention maintenant à la courte spéciale très particulière de Cambo ou les 3 passages en recos à vitesse réduite ne nous permettent pas du tout de prédire comment négocier les courbes mais surtout les nombreux sommets délestant l'auto.

Depuis la veille, et vu les chronos qu'ils ont réalisés dans Helette et qu'ils ont déjà parcouru 4 kms sur 5 kms en course, je suis persuadé qu'ils vont être devant et à l'arrivée du chrono réalisé à mon goût trop lentement, j'annonce à Nico qu'ils vont nous coller 5 ou 6 secondes. Perdu, nous réalisons le 2 nd temps scratch à 6 dixièmes de François qui évidement se doit d'assurer sa position et devant Nicolas pour 1.7 seconde.

Sourire pour nous et l'assurance que si nous ne faisons pas de faute le podium devrait rester dans notre escarcelle en sachant moralement que nous sommes devant dans les 2 chronos.

Regroupement, assistance toujours impeccable avec les bons choix de pneus (Merci Papa, Jojo, Patrice, PatrickNico, Alain), le ravitaillement avec Laeyan, Patoche, Karine Bombeau et évidement Laëtitia qui pense à tout même quand elle n'arrive pas à être dispo.

On repart pour la dernière boucle avec un petit pécule de 14,7 secondes sans avoir droit à la moindre faute mais normalement c'est dans nos cordes.

29

nd temps scratch dans Pascoenia derrière François mais surtout 5,3 secondes devant Nicolas et Cédric.

20 secondes nous séparent au terme des 10 chronos et plus que le dernier long de 5,7 kms qui devrait être une formalité pour monter sur le podium et repartir avec le jambon.

C'était sans compter sur la mécanique et cette fichue courroie de pompe à eau et altenateur qui nous lâche au départ de la dernière.

Mais nous ne sommes pas dans un sport comme les autres et la solidarité fait le charme de notre passion favorite ou le chrono est le seul juge de paix pour les compétiteurs que nous sommes.

Pourtant juste derrière, Nicolas Radet nous prête une courroie, Eric Sauteur mais les mains dans le moteur, et Laurent Zambon nous prête ses outils.

La courroie est trop longue et nous allons effectuer le chrono le plus lent de notre carrière pour essayer de la conserver sans qu'elle saute et pas sans frayeur car c'est à cette vitesse que nous nous sommes fait les 2 plus belles chaleurs du rallye, preuve que ce rallye ne permet pas de se promener au risque de vraiment subir l'auto au lieu de la dominer.

A l'arrivée, c'est l'interrogation on lâche 16,4 secondes sur notre tour précédent mais malgré leur bon chrono, nous finissons devant pour 2 secondes.

Et là, impossible de redémarrer du point stop ! Plus de jus !

Obligés de se faire tracter pour rentrer en parc, merci Mathieu Palacio et son collègue à la 206 pour la première partie et Julien Zambon et Jean-Laurent Ducom pour la seconde partie : Un grand merci à eux.

On fini 4 ème, c'est déjà inespéré et Nicolas et Cédric méritent amplement leur podium.

Un grand merci à tous ceux qui ont l'esprit rallye, et si je me rappelle avoir dépanné Thierry Dacruz (un autre basque) au rallye des côtes de Garonne, il y a longtemps alors qu'il était juste devant nous, je me rappelle aussi que Yohan Dupouy nous a aidés à redémarrer avec Laëtita ce qui nous a permis de gagner le rallye.

Les histoires sont nombreuses et le rallye par son mode de fonctionnement au chrono permet à tous cette entraide positive.

Cette année encore, notre Jojo a dépanné l'équipage Pion à la Fougère et Cédric Orillac aux côtes de Garonne... Et certains, bien informés, sont aussi au courant que nous avons dépannés ce même Cédric et sa femme de façon moins avouable lors du Bac en début de saison ;-)))

es 8 Lacouture Reigniez Pascoenia

 

Posté par ylacouture à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 août 2018

RALLYE DU PAYS BASQUE 2018: les news

1_Rallye-Pays-Basque_20180801173932

Nous sommes à moins de deux semaines du mythique rallye du Pays Basque et peu d’informations sur les engagés n’ont filtrées.

Nous savons que l’Ecurie Atlantique et l’ASACSO seront très bien représentées en VHRS et que nos représentants ne partirons pas pour faire de la figuration (comme tous les ans depuis que cette discipline est inscrite au programme).

Quelques statistiques des résultats de Yannick avec 5 navigateurs différents, depuis 2002 :

En 15 participations, Yannick a vu l’arrivée à 9 reprises soit 6 abandons dont 5 mécaniques et une sortie de route sans gravité.

Il s’est classé au scratch:

-          1 fois 5ème

-          1 fois 4ème

-          5 fois 3ème

-          2 fois 2ème

A noter qu’il s’est classé en 2002 et 2003, 2 fois 3ème avec la M3 groupe N4.

Et sa victoire au groupe F2000 et classe 14 à la finale de la coupe de France 2010.

L’auto a été remise en état et a subit quelques améliorations : nous allons pouvoir évaluer si le travail réalisé est concluant. Plus que quelques jours à attendre, pour vérifier.

Posté par ylacouture à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

RALLYE DE SAINTONGE 2018: bilan

 

 

P1100375

On vous avait quitté avec ma photo en plein effort attendant les « vacances »bien méritées.

Patrick n'étant pas disponible, Yannick s'est tourné vers Romain Aligant pour le copiloter après 6ans d'inaction rallystique.

Depuis nous sommes montés en Saintonge pour le Rallye du même nom. Après les reconnaissances d’usage, nous attendions serein le départ pour essayer (comme d’habitude !!!) de réaliser la meilleure performance possible, sachant que les R5 et 4 roues motrices bien conduites sont très difficile à suivre aujourd’hui.

Dans le premier virage à gauche, le témoin de pression d’essence s’allume, puis idem dans le suivant et dans le même temps le moteur faiblit et ratatouille. Yannick s’arrête pour vérifier l’allumage : au moins un cylindre ne donne pas. C’est l’abandon au PK 4.7 , après 4,7km de course !

Retour sur Castillon la Bataille et bilan des pannes : la pompe à essence à changer et la bobine d’allumage qui avait rendu l’âme, et par la même occasion le faisceau d’allumage qui avait quelques marques de fatigue. La suite bientôt…..

 

csc_0210

 P1100369

 

Posté par ylacouture à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 juin 2018

Rallye de la Fougère 2018 et Rallycross de Faleyras

Déjà 1 semaine que le rallye est terminé et nous n'avons pas trouvé le temps de faire le résumé du rallye de la Fougère !

La course entre les courses... Certains collègues pilotes nous "tannent" pour venir sur leur épreuve et nous serions ravis parfois de rouler plus régulièrement, mais notre emploi du temps ne nous permet pas d'envisager plus d'une épreuve par mois.

La famille, l'entreprise et les jours, les semaines s'enchaînent sans qu'on ne voit rien passer...

Pour exemple hier, avec la journée de samedi, réveil, petit dej, préparer Tylian, Laeyan se débrouille comme un grand, départ vers 10 h pour passer à la banque poser les chèques pour l'entreprise (enregistrés la veille pendant que les petits étaient en train de s'endormir)... Chez Pascal (le père noël de Castillon) récupérer un cadeau pour l'anniversaire de Raph copain de Laeyan...

Vite, départ vers Libourne, rendez-vous à 11h20 pour scéance de bébé nageur, ouffff, Tylian c'est endormi, il sera en forme à la piscine.

12 h , les ventres grondent, il fait faim, direction Feuillette pour un déjeuner éclair, penser à prendre des plateaux de petits fours tout prêts, récupérer un plateau de légumes et de fruits tout coupés en passant sur la route et retour sur Castillon...

On range et on repart aussitôt direction la maison de Raph poser Laeyan, vers Civrac poser Tylian chez Papy et Mamy et on file vers Faleyras avec presque 1 h de retard sur notre planning...

Ouffff !!! Tous les deux ! ça faisait longtemps... moins de 2 h, faire une visite éclair sur ce circuit mytique, et voir ou revoir peut-être quelques têtes connues. Petit break bien apprécié, mais vite écoulé !

Evidemment, on va trouver des gens du rallye, Christelle et Cédric Orillac sont là, on cherche la famille Dubourg, mais ils sont bien occupés, on regarde un peu la compétition et si la bagarre des Twingo est sympa, les super 1600 commencent à nous faire vibrer avec leurs moteurs qui montent dans les tours, nous seront vraiment enchantés d'avoir vu une manche des Supers cars avec Adeline au volant : quelle bagarre ! Quelle gniac !

L'heure tourne, il faut rentrer récupérer la marmaille, juste le temps de croiser Jean-Daniel Malard, ancien concurrent en M3 gr N et avec qui Laëtitia avait fait ses débuts, une saison en Mitsubishi... Il y a quelques années déjà... La famille Morize toujours aussi sympathique (nous avions rencontré Marc, modeste grand champion il y a déjà 2 ans lors de notre visite à Lohéac sur les pick-up de l'Extrem Show).

En partant on loupe Adeline de peu mais on croise juste Jean-Baptiste concentré sur son role de manager , "bonjour, au revoir", "vous venez demain", "non désolé", "bonne course demain"...

Retour sur Civrac, on récupère Tylian, 15 mn de retard sur le planning, puis Castillon pour récupérer le grand et vite chez la maison Troel prendre les petits desserts et retour chez nous... On avait des invités ce soir (d'ou les petits fours tout prêt !).

Voilà notre vie de dingue.

Pour revenir au rallye du week-end dernier, c'est vraiment les conditions idéales pour nous, l'assistance avec la caravane à côté.

Arrivés le vendredi et avec tout sur place, on a vraiment l'impression de changer d'air, même si c'est toujours la course pour y aller et pour rentrer.

On peut vraiment profiter tous ensemble sur ce rallye très bien organisé par la famille Pina, entre autres.

Si les routes ne sont pas les plus valorisantes pour la Compact, il reste quelques gros freinages et passages rapides techniques pas très simples à appréhender.

Dès le départ on part bien malgré une consommation excessive et sur ce parcours ou la puissance est importante, nous sommes contents d'être de suite en tête du groupe même si nous sommes très vite distancés par les 4 roues turbo avec leur couple et leur vitesse de pointe.

Avec l'abandon de Laurent Borderie et Romain Buran dans la première boucle, il nous faudra un nouvel objectif pour tenir le rythme et la motivation...Le dimanche on va jouer avec Antoine Hommeau et Mickaël Dussilos, un coup eux, un coup nous et même si la Compact nous a fait quelques misères dans la dernière spéciale, nous ne serions pas allés les chercher et nous finissons 5 ème derrière eux pour 8 secondes.

Bravo à eux, bravo à Anthony Puppo pour sa victoire haut la main, à Sam Taveneau en pleine progression et à Fred et Audrey d'avoir su gérer une place qui est à la hauteur de leur voiture.

Certains ont besoin de vacances, n'est-ce pas Alain :

Alain en pleine récupe

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par ylacouture à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,


19 mai 2018

Photos et vidéos du Saint Emilion 2018

 

Voici quelques photos 'piquées" par ci par là que de courageux photographes ont pu mettre en ligne ...

Nous avons laissé leurs logos, quand ils y sont, n'hésitez pas à aller voir leurs sites ou pages facebook pour les encourager.

Quelques liens aussi pour les vidéos, certaines valent le détour et ceux qui ont bravé les éléments ont pu profiter du spectacle...

(Il y en a d'autres sur Youtube évidemment)

Un grand MERCI à tous, car c'est grâce à eux que nous avons tous ces souvenirs de nos courses.

 

facebook_1526329913702

PyBrouillat 4

post-445-0-75664100-1526400786

3

 

Rallye du Saint Emilion 2018 [HD] - Crash & Show - By WTRS

 

 

Rallye de Saint Emilion 2018

 

 

RALLYE DU SAINT EMILION 2018

Posté par ylacouture à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

14 mai 2018

Compte rendu rallye du Saint Emilion

 

Ouffff à l'arrivée !
Eh oui y être est déjà une performance car les conditions de course étaient redoutables cette année et tous ceux qui critiquent du bord de la route untel qui n'avance pas devraient prendre une licence et montrer ce dont ils sont capables.
Que ce soit avec une grosse auto ou une petite, il fallait rester sur la route et rentrer en parc hier soir.
Aller très vite est une autre paire de manches et dans la bagarre pour le scratch, même avec les 4 roues motrices il était plus facile de se mettre dehors que de claquer un temps.
Pour faire un petit résumé de notre course, on savait que se serait compliqué mais pas à ce point.
La pluie n'a jamais était un problème pour la Compact mais la boue est toujours compliquée à gérer et le 2 premiers chronos avec la buée (pare-brise chauffant en rade) nous a vraiment empêché de nous exprimer et doubler un concurrent dans ces conditions est vraiment dangereux (merci l'ordre de départ de la fédé qui tous les ans nous pénalise)
Épargné dans montagne 1 nous avons réussi à voir que nous étions dans le coup pour le groupe en devançant Lionel et Laurent.
A l'assistance notre Jojo trouve vite la panne et la buée, véritable brouillard devant nos yeux, ne sera qu'un mauvais souvenir pour le reste de la journée. 
Toute la journée ça a été la bagarre avec Lionel et nous regrettons nos 2 premiers chronos désastreux... Mais quand Nico à l'arrivée de puisseguin 3 nous annonçait qu'il avait perdu une quarantaine de secondes sur une petite faute, le match était relancé.
Dans montagne 3 Nico est surpris par notre chrono il nous annonce 5.44 en pensant que nous avions fait une bêtise.
Patrick lui montre son chrono 5.27.97 logique pour nous qui n'avons pas fait de bourde et concordant avec le reste de nos chronos dans cette spéciale.
Nico a bien essayé de prévenir le commissaire à l'arrivée mais il nous conseille de voir le relation concurrent au regroupement.
Ce que nous avons fait avec l'ami Jeannot qui a fait son boulot.
Pensant que tout allait rentrer dans l'ordre on continue notre course avec retaillage des pneus arrières pour la dernière boucle.
On continue d'attaquer mais Lionel nous colle 2.8 dans Lussac 4, dans Puisseguin c'est nous qui lui reprenons 2.7 et dans le dernier chrono, nous arrivons à lui prendre 9.9 et comme d'habitude dans l'equipe TNT, nous avons la chance d'avoir Alain et Nicolas qui suivent à la perfection nos évolutions tout le long de la journée. Et si Alain était absent pour une fois, Nico a fait le boulot parfaitement et pour nous nous étions devant Lionel dès lors qu'ils auraient rectifié notre chrono.
Il n'en sera rien, on a eu beau batailler, expliquer, démontrer que le temps qui nous était attribué ne correspondait pas au chrono de Patrick et ne concordait pas avec nos précédents (Montagne 1 : 5.26.4 et Montagne 2 : 5.28.5).
Le collège campé sur ses positions, pour eux tout va bien, ils ont vérifié et re-vérifié les bandes, pas d'erreur possible.
L'attribution du temps scratch dans cette spéciale est quand même très surprenant... La même ou julien était affiché en tête au scratch alors qu'il n'était même pas à l'arrivée et qu'il était en même temps sur la liste des abandons !?
En tout cas, voilà Montagne 3 avec la Ds3 devant au départ. A l'arrivée, on voit bien le poteau couché par terre sur la gauche et qu'en est-il des cellules ?

Montagne 3 es 9 Lacouture Reigniez 5 27

A vous de compter départ 1.11 arrivée 6.38 pour moi, résultat = 5.27 et non 5.44 !!
Trop c..., je n'ai pas pensé à donner mes caméras. Pour autant, je ne suis pas sur qu'ils auraient changé d'avis !?
Grosse grosse déception, malgré la fierté d'avoir pu batailler avec Lionel, pilote émérite de Championnat de France.

Posté par ylacouture à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

02 avril 2018

RALLYE DES COTES DE GARONNE 2018 : La presse en parle.

Voici l'article paru dans Sud Ouest

                                Sud Ouest

 

 

 

Et quelques photos

 

 

P1090637

P1090638

P1090643

P1090651

 

Posté par ylacouture à 15:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

01 avril 2018

Côtes de Garonne 2018

Py 2

D'abandon à victoire, il n'y a parfois qu'un pas !

C'est avec grand regret que nous avions dû jeter l'éponge au Bac, mais avec le soulagement que la nouvelle Compact n'ait pas entièrement flambé.

Parfois les choses ne vont pas toujours comme nous l'aurions espéré...

De la venue de François Delecour, à celle de Jean-Baptiste Dubourg, qui n'ont pas été possibles, la déception était perceptible dans l'association, puis le fait de faire le rallye à domicile, d’accueillir les concurrents pour les road-book, la soirée rallye finalement réussie sans vedette, nous laisseront un souvenir positif malgré l'abandon.

Le travail important sur la Compact (dépose et repose de l'ensemble moteur/boîte pour changer le berceau moteur, ligne d’échappement en partie changée), a occupé le chef mécano à temps plein mais la BM fut réparée en temps et en heures. (Merci Da Luz Développement, à Titi du garage Magne et un certain Hugues D... de chez Delage Sport pour leur rapidité).

Nous étions bien au départ des côtes de Garonne.

Après l’année 2017 ou l’épreuve n’a pas été organisée, l’ASA Mérignac a remis sur pied ce rallye régional des Côtes de Garonne avec 2 spéciales nouvelles et la traditionnelle et très technique « Verdelais ». L’enchaînement de trois spéciales sur un parcours toujours aussi vallonné était vraiment intéressant même si cela reste du sprint et que le format national avec longues spéciales va plus dans nos préférences. Les 65 engagés, même si l’épreuve en mériterait beaucoup plus, n’est pas négligeable pour une renaissance. Malheureusement il y eu de nombreux forfaits.

Le temps était incertain et les averses prévues se sont calmées le samedi, mais la route restait détrempée de la veille et de la nuit.

Yannick réalisera les trois premiers scratchs et après le premier tour c’est Hirigoyen qui prend la 2ème place à 24’’8 puis Larcabal et Buran Romain. Antony Ulbert qui prenait sa nouvelle BMW Compact en main pour son premier rallye, dans des conditions de route délicates, pointe à 1’03’’1.

Le petit hic fut les temps annoncés avec des pendules décalées et le compte à rebours qui nous ont posé problème au départ des es 2 et 3.

Après l'abandon de Paul Paille avec une des meilleurs voitures du plateau dans ces conditions piégeuses de routes glissantes, et les problèmes d'échappement de Cédric et Christelle nous étions confiants...

Peut-être un peu trop d'ailleurs, car à l'arrivée, après avoir quelques peu assuré dans les passages piégeux, nous étions annoncé 3 ème à l'arrivée avec un chrono dans la 2 complètement folklorique !?

Grosse incompréhension puisque nous avions, pour nous, fait quasiment tous les meilleurs temps sauf l'es 4 ou Cédric signait le scratch 2,8 s plus vite que la BMW. (Bravo à Cédric et Christelle, ils peuvent remercier leur assistance et notre Jojo pour leur avoir bricolé un raccord d'échappement).

Après discussion avec le collège et une interminable attente à l'arrivée, l'équipage du TNT était, une fois de plus ici, sacré vainqueur du côtes de Garonne.

Au final, bravo pour la victoire de l’équipe du TNT Yannick et Patrick, ou bien sur l’assistance est aussi un peu concernée, avec 5 scratchs sur 6.

Yannick avait gagné cette épreuve 2 fois entre 2003 et 2008 ou le rallye était en National.

Depuis 2009, ou l’épreuve est passée en Régional, Yannick l’a terminé 4 fois à la 1ere place et 4 fois encore à la 2éme place sur 8 participations.

Merci au garage Citroën et à Cédric Torlet de nous avoir permis de conserver la grosse plaque du rallye avec la Compact dessus. C'est toujours une fierté et un beau souvenir d'être "à l'affiche" d'un rallye.

Maintenant une petite pause s'impose à nous avec un calendrier plutôt light pour le mois d'avril et prochain rendez-vous le 12 mai au Rallye de Saint-Emilion pour fêter les 1 an de la Compact verte et prune...

A bientôt

(Merci à Pierre-Yvan pour les photos)

Posté par ylacouture à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

03 mars 2018

Bordeaux Aquitaine Classique 2018

Si la soirée de vendredi soir chez FIRM, s'était bien passée, le samedi, jour de la course le résultat ne fut pas du tout à la hauteur de ce que nous espérions tous.

Beaucoup de préparation a été nécessaire pour recevoir nos convives, décoration du magasin sur le thème du sport auto, grattage de tête pour essayer de savoir le jour J combien de personnes nous allions accueillir et si toutes nos vedettes nous ont fait faux bon, notre soirée fut dans l'ensemble appréciée et nous tenons à remercier tous ceux qui se sont déplacés.

Dur dur d'avoir des stars, François Delecour, incompatibilité de planning au dernier moment, Jean-Baptiste Dubourg en plein essai un peu partout qui venait juste de signer chez G-FORS et Frédéric Purrey sûrement en pleine concentration pour le Bac...

Heureusement nous avons pu compter sur la présence d'un équipage aussi discret que performant avec Cédric et Christelle Orillac qui ont d'ailleurs terminé à une très belle 2nde place sur ce rallye à bord de leur mythique Saxo Kit Car : Bravo à eux. Le Team Volcan Legend, pour lequel nous avons eu le plaisir "d'héberger" 6 belles autos de régularité, a également répondu présent à notre invitation.

Pour revenir sur le rallye, les spéciales sont magnifiques et si nous connaissions environ 30 % ou 40 % des routes au dessus de Castillon, nous étions logés aux mêmes difficultés que nos concurrents avec nos trois passages de recos.

Franchement pas à l'aise sur les 2 premières spéciales très étroites et glissantes le matin à la fraîche, nous avions commencé à prendre un gros plaisir dans la 3 ème spéciale avec des routes complètement inconnues mais plus adaptées à la glisse de la Compact et ou l'osmose copilote/pilote avec de bonnes notes annoncées au bon moment font la différence sur un parcours très technique.

L'abandon de Fred sur casse de la boîte de vitesse et la sortie de Sam dans un champs sur un double ciel très piégeux nous permet de faire le scratch mais pas sans avoir endommagé la BMW dans une corde.

A l'assistance, le protège carter alu est complètement défoncé, la crémaillère remontée et le volant est de travers, le pot de détente est ouvert mais nous décidons de continuer.

Le mercure remonté, et fort d'un second passage en course, c'est vraiment plus à l'aise que nous ferons le scratch dans le deuxième passage dans Les Hauts de Castillon devant la DS3 en améliorant de 8 seconde notre temps du matin.

Sur le routier à hauteur de Saint Philippe, une odeur de plastique brûlé nous titille les narines et si nous avons d'abord pensé à des gens indélicats à l'extérieur, nous avons vite compris que c'était la Compact qui était en train de s'enflammer.

Le pot décalé a fini par crever le réservoir d'essence et son précieux liquide est venu s'embraser sur ligne ouverte.

Merci les extincteurs manuels de Patrick et Cédric.

Oufff !!! Plus de peur que de mal, le souvenir de la Subaru WRC  de Michael Faucher complètement détruite au Saintonge était encore bien dans nos têtes.

Et si nous avons un peu de boulot suite à l'incendie, les plus gros dégâts sont finalement causés par la plongée dans la corde sur la plaque en béton (berceau avant à changer, support moteur cassé, protège carter, ligne d'échappement...)

Au taf,

pour être prêts pour le Côtes de Garonne.

 

20180223_163350

Posté par ylacouture à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,