Déjà 1 semaine que le rallye est terminé et nous n'avons pas trouvé le temps de faire le résumé du rallye de la Fougère !

La course entre les courses... Certains collègues pilotes nous "tannent" pour venir sur leur épreuve et nous serions ravis parfois de rouler plus régulièrement, mais notre emploi du temps ne nous permet pas d'envisager plus d'une épreuve par mois.

La famille, l'entreprise et les jours, les semaines s'enchaînent sans qu'on ne voit rien passer...

Pour exemple hier, avec la journée de samedi, réveil, petit dej, préparer Tylian, Laeyan se débrouille comme un grand, départ vers 10 h pour passer à la banque poser les chèques pour l'entreprise (enregistrés la veille pendant que les petits étaient en train de s'endormir)... Chez Pascal (le père noël de Castillon) récupérer un cadeau pour l'anniversaire de Raph copain de Laeyan...

Vite, départ vers Libourne, rendez-vous à 11h20 pour scéance de bébé nageur, ouffff, Tylian c'est endormi, il sera en forme à la piscine.

12 h , les ventres grondent, il fait faim, direction Feuillette pour un déjeuner éclair, penser à prendre des plateaux de petits fours tout prêts, récupérer un plateau de légumes et de fruits tout coupés en passant sur la route et retour sur Castillon...

On range et on repart aussitôt direction la maison de Raph poser Laeyan, vers Civrac poser Tylian chez Papy et Mamy et on file vers Faleyras avec presque 1 h de retard sur notre planning...

Ouffff !!! Tous les deux ! ça faisait longtemps... moins de 2 h, faire une visite éclair sur ce circuit mytique, et voir ou revoir peut-être quelques têtes connues. Petit break bien apprécié, mais vite écoulé !

Evidemment, on va trouver des gens du rallye, Christelle et Cédric Orillac sont là, on cherche la famille Dubourg, mais ils sont bien occupés, on regarde un peu la compétition et si la bagarre des Twingo est sympa, les super 1600 commencent à nous faire vibrer avec leurs moteurs qui montent dans les tours, nous seront vraiment enchantés d'avoir vu une manche des Supers cars avec Adeline au volant : quelle bagarre ! Quelle gniac !

L'heure tourne, il faut rentrer récupérer la marmaille, juste le temps de croiser Jean-Daniel Malard, ancien concurrent en M3 gr N et avec qui Laëtitia avait fait ses débuts, une saison en Mitsubishi... Il y a quelques années déjà... La famille Morize toujours aussi sympathique (nous avions rencontré Marc, modeste grand champion il y a déjà 2 ans lors de notre visite à Lohéac sur les pick-up de l'Extrem Show).

En partant on loupe Adeline de peu mais on croise juste Jean-Baptiste concentré sur son role de manager , "bonjour, au revoir", "vous venez demain", "non désolé", "bonne course demain"...

Retour sur Civrac, on récupère Tylian, 15 mn de retard sur le planning, puis Castillon pour récupérer le grand et vite chez la maison Troel prendre les petits desserts et retour chez nous... On avait des invités ce soir (d'ou les petits fours tout prêt !).

Voilà notre vie de dingue.

Pour revenir au rallye du week-end dernier, c'est vraiment les conditions idéales pour nous, l'assistance avec la caravane à côté.

Arrivés le vendredi et avec tout sur place, on a vraiment l'impression de changer d'air, même si c'est toujours la course pour y aller et pour rentrer.

On peut vraiment profiter tous ensemble sur ce rallye très bien organisé par la famille Pina, entre autres.

Si les routes ne sont pas les plus valorisantes pour la Compact, il reste quelques gros freinages et passages rapides techniques pas très simples à appréhender.

Dès le départ on part bien malgré une consommation excessive et sur ce parcours ou la puissance est importante, nous sommes contents d'être de suite en tête du groupe même si nous sommes très vite distancés par les 4 roues turbo avec leur couple et leur vitesse de pointe.

Avec l'abandon de Laurent Borderie et Romain Buran dans la première boucle, il nous faudra un nouvel objectif pour tenir le rythme et la motivation...Le dimanche on va jouer avec Antoine Hommeau et Mickaël Dussilos, un coup eux, un coup nous et même si la Compact nous a fait quelques misères dans la dernière spéciale, nous ne serions pas allés les chercher et nous finissons 5 ème derrière eux pour 8 secondes.

Bravo à eux, bravo à Anthony Puppo pour sa victoire haut la main, à Sam Taveneau en pleine progression et à Fred et Audrey d'avoir su gérer une place qui est à la hauteur de leur voiture.

Certains ont besoin de vacances, n'est-ce pas Alain :

Alain en pleine récupe